Seniors : La bonne humeur améliore la vaccination contre la grippe

...

Les vaccins sont une mesure préventive importante contre la grippe, mais sont souvent moins efficaces chez les seniors. Une nouvelle étude suggère que les seniors présentant une bonne humeur ont une meilleure réponse au vaccin contre la grippe.

La vaccination contre la grippe et les seniors

Les vaccins contre la grippe sont une mesure préventive et efficace contre les virus grippaux saisonniers. Ils sont pris en charge à 65% par l’Assurance maladie, le reste par votre mutuelle senior si vous en avez une (ou une mutuelle santé classique).

Les données les plus récentes montrent que la vaccination réduit le risque d’avoir un virus de 40 à 60% dans la population en général. Dans l’ensemble, les vaccins ont tendance à être plus efficaces chez les enfants, les adolescents et les adultes de moins de 65 ans. Les seniors, selon les études, ont tendance à avoir une réponse plus faible et les vaccins ne sont pas toujours efficaces.

Pourtant, il est recommandé après 65 ans de continuer à se faire vacciner contre la grippe, car les virus peuvent avoir des effets beaucoup plus graves sur les seniors, pouvant entraîner une hospitalisation et un risque de décès élevé.

Une nouvelle étude britannique a examiné pourquoi les vaccins sont plus efficaces chez certains seniors que sur d’autres.

La bonne humeur améliore la réponse à la vaccination

Les chercheurs ont travaillé avec 138 seniors âgés de 65 à 85 ans, lesquels devaient être vaccinés contre la grippe. Les participants ont été suivis pendant 6 semaines et surveillés pour l’humeur, l’alimentation, l’activité physique et les habitudes de sommeil trois fois par semaine.

Les chercheurs ont ensuite testé l’efficacité du vaccin contre la grippe à 4 semaines, puis à 16 semaines après l’inoculation, en testant les niveaux d’anticorps dans le sang des participants.

De tous les facteurs surveillés, les chercheurs ont constaté qu’une humeur positive était le meilleur prédicteur d’efficacité. Les seniors qui étaient de bonne humeur le jour même de la vaccination ont présenté une réponse encore meilleure au vaccin contre la grippe, et l’inoculation était significativement plus efficace pour ce groupe de personnes.

La bonne humeur, expliquent les chercheurs, était responsable de 8 à 14% de la différence des niveaux d’anticorps dans le sang.

« Nous savons depuis de nombreuses années qu’un certain nombre de facteurs psychologiques et comportementaux tels que le stress, l’activité physique et le régime alimentaire influent sur la façon dont fonctionne le système immunitaire, et ces facteurs ont également montré qu’ils influent sur la façon dont les vaccins protègent contre la maladie », commentent les chercheurs.

Ces derniers soulignent que cette étude est la première de son genre, ajoutant une preuve supplémentaire sur les facteurs en jeu dans le contexte de l’efficacité du vaccin au cours de la vieillesse.

« Il s’agit de la première étude à examiner de façon exhaustive les comportements des patients et les facteurs psychologiques sur la réponse protectrice des anticorps induite par le vaccin contre la grippe chez les seniors en utilisant une méthodologie solide », concluent les chercheurs qui espèrent que les études futures testeront l’influence de ces facteurs sur différentes souches virales.