Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Passer moins de temps assis pour prolonger sa vie


Il est largement connu que la position assise pendant de longues périodes de temps peut avoir des effets néfastes sur la santé. Une nouvelle étude publiée dans le British Journal of Sports Medicine suggère que la réduction de la quantité de temps passé assis pourrait protéger l’ADN contre le vieillissement et même prolonger la vie.

Des études antérieures avaient déjà suggéré que moins on passe de temps assis, moins nous sommes susceptibles de rencontrer des maladies chroniques comme le diabète, l’AVC, le cancer du sein et du côlon. Cette réduction est également liée à un risque plus faible d’insuffisance cardiaque.

Les chercheurs de cette nouvelle étude ont examiné comment l’activité physique allonge les télomères. Les télomères se trouvent dans les « unités de stockage d’ADN » de chaque cellule, appelées chromosomes. Ils empêchent ces dernières de s’effilocher, de s’agglomérer et de brouiller les codes génétiques qu’elles contiennent.

Les télomères sont similaires aux embouts de plastiques situés à l’extrémité de nos lacets de chaussures, et forment donc une protection aux chromosomes.

« Il est à craindre que non seulement un faible niveau d’activité physique, mais également la position assise et un comportement sédentaire, sont un danger et un défi important dans nos sociétés actuelles », expliquent les chercheurs.

Rester assis moins longtemps allonge les télomères

Deux fois tous les 6 mois, les chercheurs ont analysé la longueur des télomères dans les cellules du sang de 49 personnes sédentaires et en surpoids âgés d’environ 70 ans. Ils ont formé deux groupes, l’un avec un programme d’exercices physiques de 6 mois, et l’autre avec des participants laissés libres d’agir à leur guise (marche, vélo, etc.).

Pendant ce temps, les chercheurs ont suivi leurs niveaux d’activité physique. Ils ont noté que dans les deux groupes, la quantité de temps passé assis avait diminué. En outre, divers facteurs de risques de maladies cardiaques ont été améliorés dans les deux groupes, en particulier chez les participants au programme d’exercices physiques.

Cependant, les chercheurs affirment que l’augmentation de l’activité physique a eu moins d’impact que la réduction du temps passé assis, et la réduction du temps passé assis chez les participants du groupe d’entraînement a été liée à l’allongement des télomères dans les cellules sanguines.

Les chercheurs notent que le nombre de pas quotidiens n’a pas été lié à des changements dans la longueur des télomères.

Etude avec un plus grand échantillon

« Dans de nombreux pays, l’activité physique peut être augmentée, mais dans le même temps, les gens passent plus de temps assis », expliquent les chercheurs.

Se basant sur les résultats de leur étude, les chercheurs ont émis l’hypothèse que la réduction des heures passées assis est plus importante que l’augmentation du temps passé à faire du sport.

« Notre nouvelle découverte d’une association entre l’allongement des télomères dans les cellules sanguines et la réduction de la durée de la position assise chez les personnes à risque complète les connaissances actuelles au sujet de l’importance de la prévention sur le fait de rester assis ».

Cependant, la taille de l’échantillon étant faible, il est nécessaire de conduire une nouvelle étude avec une population plus large.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.