Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Les informations demandées sont nécessaires pour avoir accès aux devis , vous disposez d’un droit de modification ou de suppression de ces données

Un projet européen pour comprendre la démence


Une équipe européenne d'experts dirigée par l'université de Manchester en Grande-Bretagne va explorer, étudier et évaluer le rôle du quartier dans la vie quotidienne des personnes atteintes de démence et leurs familles, dans un nouveau projet de recherche annoncé lors du sommet sur la démence au G8 le 11 décembre dernier.

Le rôle des quartiers chez les malades atteints de démence

Les « Quartiers et la Démence » est l’un des 6 projets de recherche annoncés par le Conseil de Recherche Economique et Social (ESRC) avec l’institut national de recherche en santé (INDH), dans le cadre d’un financement de 20 millions de livres, qui permettra de manière significative de mieux comprendre la démence.

Le Pr. John Keady, principal chercheur de l’Université de Manchester, a déclaré : « Dans notre étude, nous voulons célébrer les réalisations, la croissance et la contribution des personnes atteintes de démence et leurs soignants dans la société ».

Il y a actuellement 44 millions de personnes dans le monde atteintes de démence et en 2050, ce nombre devrait tripler pour atteindre 135 millions. Suite à l’annonce, l’année dernière, par le premier ministre David Cameron, de plans de lutte contre la « crise nationale » posée par la démence, ce sommet du G8 sur la démence vise à accepter ce qui peut être fait pour stimuler davantage les investissements et l’innovation dans la recherche sur cette affection.

Le projet mené par Manchester sera le premier programme de recherche à grande échelle pour travailler aux côtés des personnes atteintes de démence et leurs familles, lesquelles auront une variété de rôles de conseillers auprès des co-chercheurs. Pour l’une de ses 4 tâches, l’équipe de recherche devra mettre au point des profils de voisinage en utilisant des bases de données longitudinales existantes pour fournir des estimations plus précises sur les variations géographiques du vieillissement cognitif afin d’éclairer les politiques.

« Une des parties passionnantes de ce programme de 5 ans, c’est que nous allons travailler aux côtés de personnes atteintes de démence et leurs familles pour les aider à entreprendre tous les aspects de la recherche, de la planification à l’action. Cela conduira à la mise au point de nouveaux outils de recherche pour une utilisation par des personnes atteintes de démence et leurs familles et contribuer à créer des moyens novateurs de travailler », a expliqué le Pr. Keady.

Mike Howorth, qui souffre de démence, est l’une des personnes qui travaillera comme chercheur dans cette étude. Il a déclaré : « Je pense que l’idée de ce programme de recherche est fantastique. J’ai une connaissance de première main de ce que c’est de vivre avec la démence et d’aider ceux qui en sont atteints. Je sais donc que ce projet est inestimable pour les personnes souffrant de démence et leurs aidants ».

D’autres projets seront également financés dans cette initiative de lutte contre la démence. « La démence est un défi majeur pour notre société, et il est impératif de développer une compréhension des besoins des personnes atteintes de démence, leurs familles et les communautés où elles vivent », a déclaré Paul Boyle, directeur de l’ESRC.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.