Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Plus vous vous sentez jeune, plus vous vivez longtemps


Une nouvelle étude suggère que plus vous avez le sentiment d’être jeune, plus cela pourrait avoir des avantages sur votre santé. En effet, cette étude révèle que les seniors qui se sentent plus jeunes que leur âge réel avaient un taux de mortalité plus faible que leurs congénères.

Globalement, les seniors se sentent plus jeunes

Cette étude, publiée dans la revue JAMA Internal Medicine, a observé un taux de mortalité plus faible chez les personnes âgées qui se sentaient au moins 3 ans plus jeunes que leur âge réel, par rapport à ceux qui se sentaient leur âge ou plus vieux.

« L’autoévaluation de l’âge reflète les évaluations de la santé, les contraintes physiques, et le bien-être dans la vie plus tard », explique les auteurs de l’University College of London. « Les seniors se sentent généralement plus jeunes que leur âge, et on pense que cela réduit leur mortalité ».

Un certain nombre d’expériences sociales ont été identifiées comme affectant l’autoévaluation de l’âge dans le temps, comme devenir parent à un âge précoce, le stress, les changements d’emploi, le développement de problèmes de santé graves comme les maladies cardiaques ou le cancer. Tous ont été identifiés comme influençant l’autoévaluation du vieillissement.

6489 seniors âgés en moyenne de 65,8 ans ont participé à cette étude depuis 2004. Ils devaient simplement répondre à la question « quel âge ressentez-vous avoir ? » au début de la recherche. La réponse de l’âge moyen de leur autoévaluation a été de 56,8 ans.

Les participants ont ensuite été divisés en 3 groupes. Un premier pour ceux qui ressentaient avoir leur âge réel (25,6% des participants), un autre pour ceux qui ressentaient avoir 1 an de plus que leur âge (4,8%) et un dernier pour ceux qui se sentaient au moins 3 ans plus jeunes que leur âge.

Les chercheurs ont ensuite enregistré le taux de mortalité jusqu’en 2013, quelle que soit la nature du décès. La période de suivi moyenne pour les participants a été de 8,25 ans. Les chercheurs ont constaté que le taux de mortalité était de 14,3% chez les seniors se sentant plus jeunes que leur âge. En comparaison, les participants ressentant leur âge réel avaient un taux de mortalité de 18%, tandis que ceux qui ressentaient être plus âgés ont obtenu un taux de 24,6%.

La perception de l’âge a le potentiel de changer

Les chercheurs ont remarqué qu’il y avait une forte association entre l’âge et les décès causés par les maladies cardiovasculaires, mais pas entre l’âge et les décès par cancer.

« Après ajustement des facteurs pouvant influencer les résultats, il restait un risque 41% plus élevé de mortalité chez les personnes qui se sentaient plus vieilles que leur âge, par rapport à celles qui se sentaient plus jeunes », écrivent les auteurs.

Les chercheurs indiquent que les mécanismes sous-jacents de ces associations méritent un approfondissement des recherches. Ils suggèrent qu’une plus grande résilience, un meilleur sens de l’autonomisation et la volonté de vivre, ainsi que des comportements de santé spécifiques, pourraient expliquer les faibles taux de mortalité chez les seniors se sentant plus jeunes que leur âge.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.