Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

La photothérapie est sûre pour les seniors atteints de dermatoses


Selon les dernière données publiées par l’Académie européenne de dermatologie et de vénéréologie (EADV), la photothérapie est efficace et sans danger à court terme pour un vaste spectre de dermatoses chez les personnes âgées.

Des risques d’effets secondaires infimes mais de nouvelles recherches sont nécessaires

Le Dr. JB Powell, de l’hôpital universitaire de Coventry au Royaume-Uni, et ses collègues ont analysé les résultats de patients âgés qui reçoivent actuellement ou ont reçu des actes de photothérapie où la dose érythémateuse minimale (MED) et la dose phototoxique minimale (test MPD) n’ont pas été systématiquement effectuées.

Ces patients ont été considérés comme âgés s’ils avaient plus de 65 ans.

Alors que la photothérapie est une technique de traitement polyvalent efficace utilisée avec succès chez les enfants et les adultes, peu d’informations étaient jusqu’alors disponibles quant à son efficacité  et sa sécurité chez les seniors.

Les différences dans la structure et la physiologie de la peau âgée, la présence de dermatoses, la possibilité de polymédication, un cancer de la peau ou des lésions pré-cancéreuses, plusieurs comorbidités, une photothérapie précédente, et une baisse physique et/ou cognitive observée chez les seniors peuvent modifier la réponse de la pertinence et de la sécurité de la photothérapie par rapport aux sujets plus jeunes.

L’étude du Dr. Powell a inclus 31 patients âgés qui ont reçu un total de 739 traitements individuels de photothérapie. Le traitement était à base d’ultraviolets (UVBSE) dans 88% des cas et à base combinée d’ultraviolets et de psoralène (PUVA) dans 12% des cas.

Le psoriasis a été le motif de l’orientation pour la photothérapie dans 51% des cas, suivi de l’eczéma (11%) et de prurigo nodulaire (11%). Les autres dermatoses incluaient la maladie de Grover, la lucite polymorphe, le granulome annulaire, le scléromyxoedème et l’erthroderma. Le psoriasis est une maladie inflammatoire de la peau qui affecte 2 à 4% de la population.

Le taux d’événements indésirables aigus était de 1,89%. Il y a eu 13 épisodes d’érythème léger et un épisode d’érythème modéré. Tous les épisodes d’érythème se sont produits chez les patients ayant reçu un traitement UVBSE.

Chez les patients ayant reçu un traitement UVBSE pour le psoriasis, 91% ont obtenu une réponse claire après une moyenne de 30 actes.

Les données ont également montré que les protocoles de phytothérapie standards étaient adéquats dans la cohorte de l’étude.

Bien que les résultats confirment l’efficacité et la sécurité de la photothérapie chez les patients âgés pour une large gamme de dermatoses, un examen plus approfondi des résultats à court et à long termes dans ce groupe d’âge reste nécessaire.

Le psoriasis lié à l’hypertension artérielle

En parallèle à ces nouveaux résultats, une autre étude vient de conclure que la gravité du psoriasis serait liée au risque d’hypertension artérielle. En effet, il vient d’être démontré que les patients atteints de psoriasis modéré ou sévère ont un risque accru de pression artérielle non maîtrisée, par rapport aux patients qui ne présentent pas de psoriasis. Si l’hypertension artérielle est un facteur de risque majeur de maladie cardiaque, sa relation avec le psoriasis n’avait jamais été étudiée auparavant chez les patients ayant une pression artérielle élevée.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.