Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Les seniors auraient des mutations liées à la leucémie et le lymphome dans leur sang


Selon une nouvelle étude américaine, au moins 2% des personnes de plus de 40 ans et 5% des plus de 70 ans présenteraient des mutations liées à la leucémie et le lymphome dans leurs cellules sanguines.

Plus les gens sont âgés, plus ces mutations sont présentes dans le sang

Des mutations dans les cellules de l’organisme s’accumulent de manière aléatoire dans le cadre du processus du vieillissement, et la plupart sont inoffensives. Pour certaines personnes, les changements génétiques dans les cellules du sang peuvent se développer et jouer un rôle dans le déclenchement de la leucémie et le lymphome, même si ces personnes n’ont pas de cancers du sang.

Les résultats de cette étude, fondés sur des échantillons de sang provenant de près de 3.000 patients, ne signifient pas que les personnes atteintes de ces mutations génétiques sont destinées à développer un cancer du sang. En réalité, l’incidence des cancers du sang tels que la leucémie et le lymphome est inférieure à 0,1% chez les personnes âgées.

« Mais il est tout à fait frappant de voir qu’un grand nombre de personnes de plus de 70 ans possèdent ces mutations », explique l’auteur principal, le Pr. Li Ding de l’institut de génomique de l’Université de Washington. « La force de cette étude réside dans le grand nombre de personnes que nous avons évalué. Nous ne savons pas encore si avoir l’une de ces mutations entraîne un plus grand risque de développer des cancers du sang. D’autres recherches sont nécessaires pour mieux comprendre ce risque ».

Les patients qui ont été évalués pour cette étude avaient été diagnostiqués avec un cancer, mais pas pour une leucémie, un lymphome ou une maladie du sang. Ils étaient âgés de 10 à 90 ans au moment du diagnostic et ont donné du sang et des échantillons de tumeurs avant de commencer le traitement pour leur cancer. En conséquence, toutes les mutations identifiées par les chercheurs ne pouvaient pas être associées aux traitements par chimiothérapie ou radiothérapie, lesquels peuvent endommager l’ADN présent dans les cellules.

Les chercheurs ont découvert des mutations qui étaient présentent dans le sang, mais pas dans les échantillons tumoraux provenant des mêmes patients. Ces changements génétiques dans le sang seraient associés à des changements dans les cellules souches qui se développent en cellules sanguines, mais pas pour le cancer d’un même patient.

Les chercheurs ont examiné 556 gènes de cancers connus. Sur les 341 patients âgés de 40 à 49 ans, moins de 1% présentaient des mutations dans 19 gènes liés à la leucémie ou au lymphome. Mais parmi les 475 personnes âgées de 70 à 79 ans, ce taux est passé à 5%, et à plus de 6% pour les 132 personnes âgées de 80 à 89 ans.

Cependant, d’après les chercheurs, il serait prématuré pour les gens de se soumettre à des tests génétiques pour savoir s’ils possèdent des mutations liées à la leucémie ou au lymphome. En l’état actuel des recherches, de tels tests ne sauraient en aucun cas être considérés comme un moyen de prédire le risque de cancer du sang.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.