Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Les multivitamines réduiraient le risque de mortalité par cancer du sein chez les seniors


Les résultats d'une étude publiée le 9 octobre dernier suggèrent que le risque de mourir d'un cancer du sein chez la femme ménopausée consommatrice de multivitamines était 30% inférieur à celui d’une femme ménopausée non consommatrice.

Les multivitamines peuvent protéger les femmes âgées atteintes d’un cancer du sein invasif

« Notre étude apporte la preuve de principe mais cependant intrigante que les suppléments multivitaminés et minéraux peuvent aider les femmes âgées qui développent un cancer du sein invasif à survivre à la maladie », explique Sylvia Wassertheil-Smoller, principal auteur de l’étude et éminent professeur en épidémiologie à l’Einstein College of Medecine de l’Université Yeshiva à New York.

Les suppléments multivitaminés et minéraux sont les compléments alimentaires les plus couramment consommés chez les adultes américains. Ils contiennent généralement 20 à 30 vitamines et minéraux, souvent à des niveaux de 100% des apports nutritionnels conseillés journaliers, et se consomment de manière quotidienne.

La recherche a été menée sur 7728 femmes ménopausées âgées de 50 à 79 ans pour lesquelles un cancer du sein invasif a été diagnostiqué. Un cancer du sein invasif est défini comme un cancer qui s’est propagé à l’extérieur de la membrane des glandes mammaires et dans le tissu du sein. Les deux principaux types de cancer du sein invasif sont le carcinome canalaire infiltrant et le carcinome lobulaire infiltrant.

Durant leur suivi d’en moyenne 7 ans, les patientes ont été interrogées de manière détaillée sur leur état de santé général et leurs habitudes alimentaires, y compris sur leur prise de suppléments multivitaminés au moins une fois par semaine au cours des deux semaines précédentes. 38% des 7728 femmes participant à l’étude prenaient ce type de compléments alimentaires. La grande majorité d’entre elles en consommaient déjà avant le diagnostic de leur cancer du sein. Une comparaison des taux de mortalité a révélé que les femmes atteintes d’un cancer du sein invasif et qui consommaient des compléments multivitaminés et minéraux étaient 30% moins susceptibles de mourir des suites de leur maladie que les femmes atteintes du même cancer mais qui n’en consommaient pas.

Les chercheurs ont étudié de nombreux facteurs possibles comme, entre autres, le facteur tabagique, le niveau d’éducation, la race et l’ethnicité, le poids, la dépression, la consommation d’alcool, la pratique d’une activité physique régulière et l’âge au moment du diagnostic du cancer du sein, ainsi que la présence de diabète. L’association entre l’utilisation régulière de compléments multivitaminés et de minéraux et la réduction du risque de décès a persisté même après que ces facteurs aient été pris en compte.

« Le contrôle de ces facteurs renforce notre conviction que l’association entre la prise de multivitamines et la réduction du risque de décès par cancer du sein invasif chez les femmes ménopausées était bien réel », a déclaré le Dr Wassertheil-Smoller. « Mais d’autres études sont nécessaires pour confirmer s’il y a vraiment une relation de cause à effet. EN outre, nos résultats ne peuvent certainement pas être généralisés aux  femmes atteintes d’un cancer invasif pré-ménopausées ou à toute autre population de femmes ».

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.