Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Les informations demandées sont nécessaires pour avoir accès aux devis , vous disposez d’un droit de modification ou de suppression de ces données

Un lien entre douleur chronique et maladies cardiaques chez les seniors


Selon de nouvelles recherches, les seniors qui souffrent de douleurs musculo-squelettiques chroniques présentent un risque accru de déclencher des maladies cardiaques.

Le traitement de la douleur musculo-squelettique devrait être une priorité de santé publique

Des chercheurs de l’université de Teeside au Royaume-Uni ont découvert que les seniors de plus de 65 ans souffrant de douleurs musculo-squelettiques chroniques sont 82% plus susceptibles d’avoir des problèmes cardiovasculaires que ceux qui n’en souffrent pas.

L’équipe de chercheurs, dirigée par le Dr. Cormac Ryan de l’Université de Teeside, exhorte de faire du traitement de la douleur musculo-squelettique chronique une priorité de santé publique, afin d’agir comme une stratégie de prévention des maladies cardiovasculaires.

Le Dr Ryan, également maître de conférences en recherche à la School of Health & Social Care, a déclaré : « Nos résultats suggèrent que la gestion appropriée des douleurs musculo-squelettiques chroniques ne devrait pas simplement être considérée comme une intervention particulière pour traiter la douleur chronique, mais également comme une stratégie préventive pour réduire le risque de développer une maladie cardiovasculaire ».

Un déclencheur de maladies cardiovasculaires

Les chercheurs de Teeside ont collaboré avec des universitaires d’Irlande du Nord et des Etats-Unis pour évaluer un échantillon de plus de 5300 adultes âgés de plus de 45 ans.

Chez les personnes âgées de plus de 65 ans :

> 32,5% ont déclaré avoir des douleurs musculo-squelettiques chroniques, dont 47% avaient une maladie cardiovasculaire,

> 28% ont déclaré avoir une maladie cardiovasculaire sans connaître de douleurs musculo-squelettiques chroniques.

Les adultes d’âge moyen (45-64 ans) présentant des douleurs musculo-squelettiques chroniques sont exposés à un risque accru de développer une maladie cardiovasculaire (23%), comparativement à ceux qui n’en présentaient pas, et dont le risque s’élevait à 14%.

En ce sens, le Dr. Ryan explique que les résultats suggèrent que la douleur musculo-squelettique chronique peut être un facteur dans l’apparition de maladies cardiovasculaires.

« Les douleurs musculo-squelettiques chroniques altèrent les mouvements, menant l’individu à devenir de plus en plus sédentaire, un facteur de risque connu de maladies cardiovasculaires », a expliqué le Dr. Ryan.

« Les douleurs musculo-squelettiques chroniques sont également associées à une augmentation de l’inflammation au sein de l’organisme qui pourrait contribuer à l’athérosclérose qui est un durcissement ou un rétrécissement des artères ».

« Elles sont aussi associées à l’obésité, par l’intermédiaire de l’activité physique réduite et une augmentation de la sensation de faim. On sait que l’obésité est également un facteur de risque de maladies cardiovasculaires ».

« Enfin, la douleur musculo-squelettique chronique est elle-même une expérience stressante et les conséquences fonctionnelles et socio-économiques associées peuvent aussi être stressantes pour l’individu. De nouveau, le stress est réputé comme étant un facteur de risque important pour les maladies cardiovasculaires ».

« Cliniquement, cette étude suggère l’implication intrigante que la douleur musculo-squelettique chronique peut être un facteur de risque modifiable de maladie cardiovasculaire ».

« Considérant qu’en moyenne 10% de la population mondiale déclare connaître des douleurs musculo-squelettiques chroniques, ce qui pourrait avoir des conséquences profondes pour la prévention des maladies cardiovasculaires, apporter un soutien dès les premières douleurs devrait être considéré comme une priorité de santé publique », conclut le Dr. Ryan.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.