Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Un lien entre blessures à la tête et Alzheimer


En utilisant une technique d'imagerie laser très puissante, une étude menée par l'Université de Cambridge au Royaume-Uni montre comment de petits morceaux d'une protéine liée à la maladie d'Alzheimer pourraient être le début d’un processus qui conduit à l'apparition et à la propagation de la maladie. Les chercheurs ont également suggéré que leur découverte offrait une explication plausible pour expliquer pourquoi les blessures à la tête sont liées à la maladie d’Alzheimer.

Une explication à l’échelle moléculaire

Pour leur étude, les chercheurs ont utilisé une culture de la cellule modèle, qui montre comment la maladie peut prendre racine et se développer dans le cerveau.

Mais ils soulignent les limites d’une telle approche et avertissent que la réalité est probablement bien plus compliquée. Leurs conclusions devraient être considérées juste comme une partie d’un casse-tête.

L’auteur de l’étude, Clemens Kaminski, professeur de physique chimique à l’université de Cambridge, explique : « Ce sont des aperçus au niveau moléculaire de ce qui peut se passer. Nous commençons tout juste à voir les étapes moléculaires qui peuvent fournir une explication à ce que nous voyons dans les cerveaux des patients décédés de la maladie d’Alzheimer ».

Les conclusions de l’étude ont été publiées dans la revue Journal of Biological Chemistry.

Une réaction en chaîne qui conduit à l’agglomération dans les cellules

Leur étude porte sur une protéine appelée protéine Tau, qui se trouve normalement dans les cellules saines. Mais le cerveau des personnes qui sont décédées de la maladie d’Alzheimer, il y a des amas de protéine tau anormaux, qui laissent penser qu’ils ont un rôle clé dans l’arrêt du fonctionnement des cellules du cerveau.

Pour leur étude, les chercheurs ont utilisé ce qu’ils décrivent comme une culture modèle, qui contient des cellules qui se comportent comme des neurones et dont les procédés chimiques de base peuvent être observés avec les techniques d’imagerie laser.

Ils ont ajouté de petites quantités de la protéine Tau à l’intérieur de ces cellules et ont été surpris de constater que ces dernières ont immédiatement procédé à l’ingestion de la protéine.

L’absorption de la protéine, ou endocytose, est également connu pour déclencher le processus par lequel la protéine commence à former des amas. Cela a conduit à une réaction en chaîne qui a affecté le tau « sain » déjà présent dans les cellules et à former des amas.

Une étude qui montre comment la maladie d’Alzheimer commence

Les chercheurs disent que tandis que le modèle qu’ils ont utilisé a des limites et est susceptible d’être beaucoup plus simple que dans la réalité, cela offre néanmoins une explication plausible sur la façon dont la maladie d’Alzheimer commence.

Si c’est vrai, alors l’implication est que tout ce qui provoque l’échappement des protéines tau de l’intérieur des cellules vers l’extérieur pourrait être un élément déclencheur, les blessures à la tête étant un candidat de choix.

Il existe aussi d’autres moyens possibles pour que la protéine Tau s’échappe et pourraient être liés à d’autres maladies dégénératives du cerveau comme le cancer du cerveau ou la maladie de Parkinson.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.