Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Les lémuriens pour comprendre les secrets de la longévité


Dans la nature, nous observons parfois des choses exceptionnelles. C’est le cas de Jonas, un lémurien nain qui a vécu près de 30 ans. Des chercheurs ont entrepris des recherches pour connaître le secret de son exceptionnelle longévité.

Mettre son corps en état de torpeur pour vivre plus longtemps

En règle générale, dans la nature, plus les espèces sont grandes, plus elles vivent longtemps. L’homme et la baleine vivent environ 100 ans, alors que les souris de laboratoire ne dépassent généralement pas leur quatrième anniversaire.

Le lémurien nain, une espèce dont faisait partie Jonas, possède une extraordinaire longévité compte tenu de sa taille. En effet, cette espèce peut vivre deux à trois fois plus longtemps que les autres espèces de même taille.

Il semble que l’une des raisons soit sa capacité à mettre son corps en état d’hibernation. Et on sait que les lémuriens qui ont la capacité d’hiberner, vivent environ 10 ans de plus que leurs cousins non-hibernants.

En analysant les données sur plus de 50 ans de dossiers médicaux concernant les lémuriens, les chercheurs ont découvert que plus longtemps les lémuriens nains passent dans cet état de veille, plus ils ralentissent leur vieillissement.

Ils ont également constaté que les lémuriens nains peuvent passer jusqu’à 6 mois en hibernation au cours d’une année. Ceux en captivité, seulement 3 mois. Toutefois, même un temps plus court d’hibernation semble allonger la durée de leur vie.

Les chercheurs ont aussi observé que cet état d’hibernation préserve la santé des lémuriens nains. Ainsi, alors que toutes les espèces peuvent souffrir de maladies liées à l’âge comme la cataracte, les lémuriens nains hibernants ne connaissent  ces symptômes que beaucoup plus tard.

En outre, ils sont en mesure de procréer plus longtemps que leurs cousins non-hibernants. Ils continuent d’avoir une descendance jusqu’à 14 ans après avoir atteint la maturité, au lieu de 6 ans.

Lorsqu’ils hibernent, les lémuriens mettent leur corps en veille et tout ralentit. Ils réduisent leurs pulsations cardiaques et leur respiration. Ils régulent aussi leur chaleur interne : au lieu de maintenir leur corps à une température constante, celle-ci s’adapte en fonction de l’environnement extérieur. Pour la plupart des primates, un tel comportement serait mortel. Mais cela semble fonctionner pour les lémuriens : ils conservent ainsi l’énergie pendant des périodes où la nourriture et l’eau se font rares.

L’hibernation ralentit les dommages oxydatifs dans les cellules

D’une manière générale, beaucoup de scientifiques pensent que la raison pour laquelle la plupart des hibernants vivent plus longtemps et conservent une meilleure santé est due au temps passé en hibernation sous terre, où ils sont à l’abri des prédateurs.

« Mais nous voyons un schéma identique en captivité, où ils sont protégés des prédateurs, ce qui suggère que d’autres facteurs sont à l’œuvre », écrivent les chercheurs.

Ces derniers pensent que l’état d’hibernation ralentit également les dommages oxydatifs dans les cellules, lesquels sont un effet secondaire naturel de la respiration.

Les scientifiques espèrent que leurs résultats aideront la recherche de gènes anti-vieillissement chez l’homme, d’autant plus que les lémuriens sont plus étroitement liés à nous que les souris, qui sont fréquemment utilisées comme sujets d’étude.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.