Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Les informations demandées sont nécessaires pour avoir accès aux devis , vous disposez d’un droit de modification ou de suppression de ces données

Petit guide pour conserver vos parents âgés en bonne santé


Si vous êtes préoccupés par la santé de vos parents âgés, voici un petit guide pour évaluer les conditions pour lesquelles vos parents pourraient avoir besoin de votre aide.

A mesure que vos parents vieillissent, comment pourriez-vous être certain qu’ils prennent bien soin d’eux  et restent en bonne santé. Lorsque vous leur rendez visite, posez-vous les questions qui suivent. Ensuite, si nécessaire, prenez les mesures pour aider vos parents à conserver leur indépendance.

Vos parents prennent-ils soin d’eux ?

Prêtez attention à l’apparence de vos parents. Leurs vêtements sont-ils propres ? Prennent-ils soin d’eux ? Le défaut de suivre les routines quotidiennes, comme se laver, se brosser les dents, ou d’autres toilettages de base, pourrait indiquer la présence de démence, de dépression ou d’autres déficiences physiques.

Faites également attention à la maison de vos parents. Les lumières sont-elles allumées ? Le chauffage est-il actionné en période de froid ? La salle de bain est-elle propre ? La cour est-elle envahie par les herbes ? De grands changements dans la façon dont vos parents font les choses concernant leur habitation pourraient fournir des indices sur leur santé. Par exemple, des casseroles brûlées pourraient signifier que vos parents oublient les routines de cuisson. Un ménage négligé pourrait être signe de dépression, de démence ou d’autres préoccupations.

Vos parents souffrent-ils de perte de mémoire ?

Tout le monde oublie les choses de temps en temps. Des problèmes de mémoire modestes font partie intégrante du processus de vieillissement, ou peuvent être les effets secondaires de médicaments ou de conditions sous-jacentes contribuant à la perte de mémoire. Il y a cependant une différence entre les modifications normales de la mémoire et la perte de mémoire associée à Alzheimer ou d’autres formes de démence.

Les modifications de mémoire sont-elles limitées à l’égarement des lunettes ou l’oubli d’un rendez-vous ? Ou concernent-elles davantage l’oubli des mots communs ? Se perdent-ils souvent dans les endroits familiers ? ont-ils du mal à suivre des instructions ? Si de lourdes modifications de mémoire sont visibles, prenez un rendez-vous pour votre parent avec un médecin.

Vos parents sont-ils en sécurité chez eux ?

Ont-ils des difficultés à se déplacer dans un escalier ? L’un d’eux est-il tombé récemment ? Sont-ils en mesure de lire correctement les instructions sur une boîte de médicaments ?

Vos parents sont-ils en sécurité sur la route ?

La conduite peut parfois être difficile pour les seniors. Si vos parents deviennent confus lorsqu’ils conduisent ou si vous êtes préoccupés par leur capacité à conduire de façon sécuritaire, ils devraient arrêter. Pour aider vos parents à conserver leur indépendance, suggérez d’autres moyens de transport.

Vos parents ont-ils perdu du poids ?

Perdre du poids pourrait être le signe que quelque chose ne va pas. Pour les seniors, la perte de poids pourrait être liée à de nombreux facteurs, comme :

> Des difficultés pour faire la cuisine : vos parents pourraient rencontrer des difficultés  pour trouver l’énergie pour cuisiner, saisir les outils nécessaires, ou lire les étiquettes ou des directives sur les produits alimentaires ;

> La perte du goût ou de l’odorat : vos parents pourraient ne plus avoir envie de manger s’ils ont perdu le goût de la nourriture ou si leur odorat est altéré ;

> Des conditions sous-jacentes à une maladie grave, comme la malnutrition, la démence, la dépression ou un cancer.

Si vous êtes préoccupé par la perte de poids inexpliquée de l’un ou l’autre de vos parents, faites-la évaluer par un médecin.

Vos parents sont-ils de bonne humeur ?

Notez les humeurs de vos parents et demandez-leur comment ils se sentent. Une humeur ou des perspectives radicalement différentes pourraient être un signe de dépression ou d’autres problèmes de santé. Parlez-leur également de leurs activités. Communiquent-ils avec d’autres personnes ? Ont-ils maintenu un intérêt pour les loisirs ou d’autres activités quotidiennes ?

Là aussi, si vous êtes préoccupé par des sautes d’humeur radicales, faites évaluer votre parent par un médecin. Une dépression peut être traitée à tout âge.

Vos parents sont-ils capables de se déplacer ?

Faites attention à la façon dont vos parents se promènent. Sont-ils réticents ou incapables de marcher sur les distances habituelles ? Est-ce qu’une arthrite de la hanche ou du genou rend difficile le déplacement dans l’habitation ? S’aident-ils d’une canne ou d’un déambulateur ? Les faiblesses musculaires et les douleurs articulaires peuvent rendre difficiles les déplacements. Si vos parents sont instables sur leurs jambes, il existe des risques avérés de chute, une cause majeure d’invalidité chez les seniors.

Passez à l’action

Il existe de nombreuses mesurez que vous pouvez prendre pour assurer la santé de vos parents et leur bien-être, même si vous habitez loin d’eux.

Partagez vos préoccupations avec vos parents : parlez à vos parents honnêtement et ouvertement. Sachant que vous êtes préoccupé par leur état de santé, vos parents pourraient trouver la motivation dont ils ont besoin pour consulter un médecin ou pratiquer des changements. Pensez à inclure d’autres personnes qui se soucient de vos parents dans la conversation, comme d’autres proches, des amis…

Encouragez des examens médicaux fréquents : si vous êtes inquiet au sujet de la perte de poids d’un de vos parents, d’un changement radical d’humeur, ou d’autres symptômes inhabituels, encouragez vos parents à pratiquer des examens médicaux. Renseignez-vous aussi sur les visites de suivi.

Signalez les problèmes de sécurité éventuels à vos parents et établissez un plan pour les résoudre. Par exemple, un siège de toilette plus haut ou une main courante dans la salle de bain peut limiter les chutes.

Contactez un médecin pour tout trouble inhabituel chez vos parents : si vous notez des altérations majeures de le comportement de vos parents, la meilleure chose reste encore de leur faire consulter un médecin.

Parfois les seniors âgés ne veulent pas admettre qu’ils ont besoin d’aide et d’autres ne réalisent pas qu’ils en ont besoin. C’est là que vous entrez en jeu. Rappelez à vos parents que vous vous souciez d’eux, de leur santé et de leur bien-être, et que vous voulez faire ce qui est le mieux afin qu’ils puissent conserver leur indépendance le plus longtemps possible.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.