Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Les fractures chez les seniors, un défi majeur pour le futur


Les fractures chez les personnes âgées représentent l’un des principaux défis auxquels sont confrontés les systèmes de santé européens, en raison des tendances démographiques et les changements dans les structures sociales.

Le manque de données actuelles

« Elaborer des stratégies et des traitements de prévention efficaces et économiques pour les fractures doit être une priorité absolue si nous voulons nous assurer que des soins de haute qualité puissent être assurés à l’avenir », explique le Dr. Björn Resengren de l’Université de Lund en Suède.

Les données quantitatives sur les maladies courantes sont essentielles pour les décideurs et les systèmes de santé dans le contexte d’une population qui s’accroît et vieillit. Les dernières données épidémiologiques, y compris sur les tendances actuelles, sont disponibles pour la plupart des maladies comme le cancer, le diabète ou les maladies coronariennes, mais pas les fractures. Le manque de données sur la survenue de celles-ci, les prévisions ainsi que la planification de l’économie médicale et de la santé sont actuellement fondées sur des bases fragiles.

Le nombre de fractures de la hanche devrait doubler d’ici 2050

Les derniers rapports sur l’épidémiologie des fractures chez les adultes se concentrent principalement sur les patients les plus âgés, où l’augmentation des taux de fréquence a récemment cédé la place à une baisse de l’incidence de cette blessure. Depuis qu’aucun changement dans la prévalence de l’ostéoporose n’a été observé, la baisse des taux de fractures de la hanche pourraient être due à d’autres facteurs, probablement en relation avec les changements à long terme de la société.

Si les pourcentages de fractures de la hanche restent stables, le nombre réel de cas devrait presque doubler d’ici 2050 en raison du vieillissement de la population.

La chambre est l’endroit le plus commun pour les chutes

Selon une étude récente présentée lors du Congrès EFORT à Londres, près des trois quarts des chutes qui causent des fractures de la hanche chez les seniors ont lieu au domicile des patients, le plus souvent dans la chambre (35%), le salon (23%) et la salle de bains (12%). L’étude a identifié les chutes antérieures, la présence d’une maladie cérébrovasculaire, une mauvaise vision ou audition, des troubles cognitifs et la dépendance comme des facteurs importants dans l’apparition des fractures de la hanche liées aux chutes.

« Le port de chaussures est également un facteur environnemental important dans le cadre de chutes qui causent des fractures de la hanche chez les seniors », a rapporté l’auteur de l’étude.

Les cas de traumatismes suite à des accidents de la route baissent mais l’incidence d’apparition liée à l’âge augmente

Une autre étude présentée lors de l’EFORT montre une réduction des admissions concernant les traumatismes liés aux accidents de la route entre 2002 et 2012, alors que les admissions pour les blessures liées à l’âge ont augmenté sur la même période. En effet, en 2002, près de 60% des admissions pour fracture de la hanche ont été liées aux accidents de la circulation routière et près de 20% aux chutes, tandis qu’en 2012, on observait 36% d’admissions pour cause d’accident de la route et 42% pour cause de chute.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.