Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Certaines zones du cerveau ne ralentiraient pas avec l’âge


De nombreuses recherches ont suggéré qu’à mesure que nous vieillissons, nos fonctions cérébrales ralentissent. Mais une nouvelle étude de l’Université d’Adélaïde en Australie indique qu’il existe des zones dans le cerveau qui restent aussi efficaces dans l’âge que lorsqu’elles étaient jeunes.

Le Dr. Joanna Brooks, qui a mené l’étude alors qu’elle était invitée à l’école de psychologie de et médecine de l’Université d’Adélaïde, a présenté ses résultats lors de la 12ème conférence internationale sur les neurosciences cognitives à Brisbane en Australie.

Pour atteindre ses conclusions, le Dr. Brooks a analysé les compétences d’attention spatiale de  60 adultes âgés de 55 à 95 ans et de jeunes adultes âgés de 18 à 38 ans.

L’attention spatiale est la capacité à se concentrer sur un objet en particulier dans un environnement empli de stimuli visuels. Nous utilisons la conscience spatiale dans la vie quotidienne, quand nous conduisons par exemple, marchons, ou ramassons et utilisons des objets.

L’équipe de chercheurs du Dr. Brooks a demandé aux participants de l’étude d’effectuer une série de tâches spatiales de sensibilisation. L’une des tâches, par exemple, pouvait conduire les participants à porter un bandeau sur les yeux tout en devant manipuler une série d’objets en bois. Ils devaient juger où devait être le centre de chaque objet.

Contestation des modèles actuels du vieillissement cognitif

Le Dr. Brooks a constaté que tous les participants, quel que soit leur âge, croyaient que le centre de chaque objet était davantage situé du côté gauche de l’endroit où il était réellement. Elle note que, dans d’autres tâches par le toucher et l’audition, les participants des deux groupes d’âge ont donné les mêmes réponses.

Ces résultats indiquent par conséquent qu’il peut y avoir des systèmes cognitifs dans l’hémisphère cérébral droit du cerveau – celui qui est responsable de la perception de l’espace et d’autres fonctions – qui sont protégés contre le vieillissement.

Cette étude, selon le Dr. Brooks, remet ainsi en question les théories actuelles sur la façon dont le vieillissement affecte le cerveau.

« Quand on songe au vieillissement, nous pensons non seulement aux aspects physiques, mais également aux aspects cognitifs de celui-ci, surtout lorsqu’il s’agit de questions telles que le temps de réaction, qui est généralement plus lent chez les personnes âgées », explique le Dr. Brooks. « Nos résultats remettent en question les modèles actuels du vieillissement cognitif, car ils montrent que le côté droit du cerveau reste dominant pour le traitement spatial tout au long de la vie d’adulte. Nous avons désormais besoin de mieux comprendre comment et pourquoi certaines zones du cerveau semblent être plus affectées par le vieillissement que d’autres ».

Cette recherche s’inscrit dans le cadre d’une collaboration internationale avec des scientifiques du Royaume-Uni, qui vise à mieux comprendre les mécanismes liés à l’attention spatiale dans le cerveau humain.

Mais le Dr. Brooks note que cette étude pourrait également fournir une meilleure compréhension de la façon dont les conditions qui nuisent au fonctionnement cognitif, comme la maladie d’Alzheimer, affectent le cerveau.

Une autre étude issue de cette collaboration a également montré que les fonctions cérébrales des personnes âgées étaient plus efficaces le matin, entre 8h30 et 10h30.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.