DEVIS COMPLEMENTAIRE SANTE : LES VACCINS

Les vaccins sont une question de santé publique et un moyen de vaincre la plupart des maladies infectieuses. Certains vaccins sont remboursés (s'ils sont prescrits par un médecin) par la Sécurité Sociale. Les vaccins contre la grippe et contre la rougeole-oreillons-rubéole sont gratuits sous certaines conditions.

Le remboursement des vaccins

Sur prescription médicale, les vaccins sont remboursés à 65 %, sur la base du prix indiqué sur la vignette. Sous certaines conditions, les vaccins luttant contre les maladies suivantes sont remboursés ainsi que leur injection :

  • coqueluche
  • diphtérie
  • tétanos
  • rougeole
  • oreillons
  • rubéole
  • poliomyélite (ou polio)
  • tuberculose
  • varicelle
  • hépatite B
  • infections à haemophilus influenzae B
  • infections à pneumocoques.

Le remboursement de l'injection des vaccins :

  • 70 % si c'est votre médecin traitant qui vous vaccine lors d'une consultation ;
  • 60 % si c'est une infirmière qui vous vaccine, munie de la prescription de votre médecin traitant ;
  • 100 % peuvent être appliqués pour certaines affections de longue durée.

Vous pouvez bénéficier de la prise en charge à 100 % du vaccin contre la grippe dans les cas suivants :

  • si vous avez plus de 65 ans ;
  • si vous êtes atteint de l'une des affections suivantes ou si vous êtes dans un des cas suivants :
insuffisance respiratoire chronique grave
cardiopathie congénitale mal tolérée, insuffisance cardiaque grave et valvulopathie grave
néphropathie chronique grave, syndrome néphrotique pur et primitif
drépanocytose, homozygote et double hétérozygote S/C, thalassodrépanocytose
diabète insulino-dépendant ou non insulinodépendant ne pouvant être équilibré par le seul régime
déficit immunitaire cellulaire (chez les personnes atteintes par le VIH, l'indication doit être faite par l'équipe qui suit le patient)
forme grave d'affections neurologique et musculaire (dont myopathie), épilepsie grave
accident vasculaire cérébral invalidant
mucoviscidose
affection broncho-pulmonaire chronique, dont asthme et dysplasie broncho-pulmonaire
si votre enfant a entre 6 mois et 18 ans et que son état de santé nécessite un traitement prolongé par l'acide acétylsalicylique (essentiellement pour le syndrome de Kawasaki compliqué et l'arthrite chronique juvénile)
si vous résidez dans un établissement de santé de moyen ou long séjour

Si un salarié à des risques d'exposition dans le cadre de l'exercice de sa profession (hépatite, par exemple), l'employeur peut prendre en charge le vaccin de façon à protéger le salarié des risques d'infection.

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.