Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Démence et fracture de la hanche ne font pas bon ménage


Selon une nouvelle étude, les systèmes de santé manquent de preuves sur la façon de prendre soin des personnes âgées atteintes de démence après une fracture de la hanche.

Près de 50% des seniors se fracturant la hanche sont atteints de démence

Près de la moitié des personnes se fracturant la hanche ont également une démence. Une publication de chercheurs de l’université d’East Anglia (Royaume-Uni) révèle qu’il n’existe à ce jour aucune preuve concluante sur la manière de soigner efficacement ce groupe de population particulièrement vulnérable.

Les fractures de la hanche se produisent lorsque les personnes âgées font une chute. Elles représentent 1,8 millions de journées d’hospitalisation  dans les hôpitaux du Royaume-Uni et environ 27 milliards d’euros en coûts hospitaliers seuls, à l’exclusion du coût de la prise en charge sociale. Les patients vulnérables, comme les personnes vivant avec une démence ont besoin de davantage et les coûts hospitaliers devraient augmenter à 31 milliards d’euros d’ici 2020.

Les fractures de la hanche sont très fréquentes chez les personnes atteintes de démence. Plus de 40% des personnes avec une fracture de la hanche présentent une démence. Ce qui équivaut à environ 37 000 cas au Royaume-Uni par an. Ce nombre devrait passer à environ 50 000 en 5 ans.

Les personnes atteintes de démence sont particulièrement vulnérables lorsqu’elles ont des maladies physiques telles que des fractures. Leur récupération est plus lente et elles sont davantage sujettes à des complications. Ces patients sont également associés à une plus forte augmentation du coût des soins.

Les soins appropriés font cruellement défaut

Mais le vrai problème est le personnel soignant ne sait pas comment fournir les meilleurs soins.

« Avec la hausse continue de personnes atteintes de démence, nous devons innover en matière de soins cliniques pour permettre un meilleur résultat et éviter de gaspiller des ressources sur les interventions inutiles », expliquent les chercheurs.

Une fracture de la hanche peut affecter la capacité d’une personne à marcher, exécuter des activités de la vie quotidienne et rester indépendant. Mais lorsque les patients présentent également une démence, il y a un risque accru de devenir plus confus et développer des complications supplémentaires telles que les escarres et des infections pulmonaires après leur opération. Ils peuvent également trouver qu’il est plus difficile d’exprimer la douleur et l’inconfort.

Les chercheurs ont tenté d’évaluer l’efficacité des différents types de soins, y compris les stratégies de réhabilitation qui sont conçues spécifiquement pour les personnes atteintes de démence. Les chercheurs ont constaté que la qualité des données disponibles était limitée. Et aucun des essais cliniques examiné n’a fourni de preuve concluante sur la qualité de vie.

« Pour prendre soin de ce groupe de personnes, nous avons besoin d’en savoir beaucoup plus sur la fréquence et la durée de la physiothérapie, si les routines et les technologies d’assistance aident vraiment, et si les patients sont mieux lotis à l’hôpital, dans un établissement de soins, ou dans leur propre maison. Nous avons également besoin de savoir comment des facteurs tels que l’âge et le stade de démence affectent le résultat des différentes stratégies de gestion », concluent les chercheurs.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.