Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Les informations demandées sont nécessaires pour avoir accès aux devis , vous disposez d’un droit de modification ou de suppression de ces données

Les bienfaits d'une cure thermale dans l'après-cancer du sein


L'Association Française pour la Recherche Thermale (AFRETh) vient de mettre en évidence le rôle possible que pourrait jouer une cure thermale post-cancer du sein.

L'étude PACThe

L'étude PACThe (Programme d’accompagnement et de réhabilitation post-thérapeutique) a été lancée en 2008 sous l’égide du Pr Yves-Jean Bignon, directeur scientifique du Centre Jean Perrin de Clermont-Ferrand. Financée par l’AFRETh, elle s’est attachée à évaluer cliniquement une cure de deux semaines en station thermale auprès de femmes en rémission complète du cancer du sein.

Cette étude a été menée dans 3 stations thermales auvergnates, Châtel-Guyon, Le Mont-Dore et Vichy, et s’est adressée à 251 patientes préalablement traitées pour un cancer du sein par chimiothérapie, radiothérapie ou chirurgie, au cours des neufs derniers mois.

Le programme de deux semaines (13 jours) comportait des soins hydro-thermaux quotidiens, des séances de réadaptation physique, des ateliers nutrition, d’un accompagnement esthétique et d’un soutien psychologique.

Un an après la cure post-cancer du sein, l’étude a montré que les patientes avaient amélioré leur qualité de vie. Ainsi, les chercheurs ont pu observer une réduction des troubles de l’humeur (épisodes dépressifs moins fréquents), un meilleur contrôle du poids, une qualité de sommeil améliorée, la reprise d’activités physiques, une meilleure réinsertion professionnelle, une réduction des soins de kinésithérapie et une certaine consommation de produits de bien-être. Au bout de deux ans, les effets de la cure thermale avaient perduré.

Si les résultats sont particulièrement satisfaisants en termes d’amélioration de la qualité de vie post-cancer du sein, le directeur de l’étude tient néanmoins à souligner que cette cure thermale n’est pas à visée curative, mais qu’elle contribue néanmoins à l’amélioration de la réinsertion sociale et professionnelle des patientes qui ont été traitées pour un cancer du sein. Il reconnait également qu’il est impossible de définir précisément le rôle de chaque activité du programme.

Le programme PACTh

Au-delà de l’étude menée dans les 3 stations thermales auvergnates, ce programme existe également dans d’autres établissements. En effet, la Chaîne Thermale du Soleil a mis en place des mini-cures de 12 jours « Réhabilitation Post Cancer du Sein » dans 3 de ses établissements : Gréoux-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence), Challes-les-Eaux (Savoie) et Cambo-les-Bains (Pyrénées Atlantiques).

Le programme comporte 2 à 3 soins d’hydrothérapie par jour, des drainages lymphatiques, des séances de kinésithérapie en piscine, des sessions d’activité physique, des séances de sophrologie, des ateliers diététiques, un soutien psychologique et des soins esthétiques. Comptez entre 2.000 et 2400 euros la cure de 13 jours et 12 nuits. A l’issue de la cure thermale post-cancer du sein, les patientes obtiennent un suivi sur 24 mois.

La prise en charge d’une cure thermale

En France, ce sont chaque année plus de 528.000 assurés sociaux qui fréquentent les 89 établissements thermaux agréés, principalement les seniors.

L’Assurance maladie prend en charge les visites chez le médecin thermal à hauteur de 70% de ses honoraires et à concurrence de 100% en cas d’exonération du ticket modérateur.

Les soins thermaux sont quant à eux remboursés à hauteur de 65% du tarif de base conventionné et 100% en cas d’exonération du ticket modérateur.

Les indemnités journalières sont accordées sous conditions de ressources dont le plafond est fixé à 34.308 euros par personne en 2012 et à 51.462 euros pour un couple.

Les frais de séjour sont remboursés à hauteur de 65% du forfait fixé et si les ressources annuelles sont inférieures à 14.664 euros par personne ou à 21.996 euros pour un couple. Ils sont remboursés à 100% en cas d’exonération du ticket modérateur.

Enfin, les frais de transport sont remboursés à hauteur de 65% du prix du billet SNCF aller-retour en 2ème classe depuis le lieu de résidence jusqu’à la gare la plus proche du lieu de cure.

Nous vous invitons à vous renseigner également auprès de votre mutuelle senior. La plupart du temps, elle pourra venir compléter les remboursements de la Sécurité sociale pour l’ensemble des prestations de votre cure thermale.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.