Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Les informations demandées sont nécessaires pour avoir accès aux devis , vous disposez d’un droit de modification ou de suppression de ces données

Le coronavirus (MERS) fait une 22ème victime au Moyen-Orient


Une femme de 81 ans est décédée hier, 26 mai, du coronavirus en Arabie Saoudite. C’est le vingt-deuxième décès enregistré dans le royaume bien qu’aucun nouveau cas d’infection n’ait été enregistré depuis le 18 mai dernier.

Le coronavirus a déjà fait 22 morts au Moyen Orient

Selon l’OMS, le coronavirus, rebaptisé MERS (Syndrome respiratoire coronavirus du Moyen-Orient), a déjà provoqué la mort de 22 personnes depuis septembre dernier dans la péninsule arabique, dont 18 recensés en Arabie Saoudite. Hier, une octogénaire, tombée malade le 28 avril dernier, est décédée des suites du virus à l’est du royaume.

L’Organisation Mondiale de la Santé n’est toujours pas en mesure de conclure sur le mode de transmission du virus ni sur sa source. Mais il semblerait qu’il opère davantage chez des sujets âgés souffrant déjà de maladies respiratoires chroniques.

Face à ce début de pandémie et au manque d’information manifeste sur le MERS, l’OMS a décidé de dépêcher en Arabie Saoudite une équipe d’experts indépendants américains et canadiens pour évaluer les risques liés au coronavirus. En effet, à quelques mois du grand pèlerinage à la Mecque qui réunira plus de 5 millions de musulmans, il est plus qu’urgent d’obtenir un maximum d’informations sur les risques potentiels de contagion.

A ce jour, 44 personnes ont déjà été victimes de ce virus proche du SRAS, qui avait fait il y a 10 ans plus de 800 morts et terrorisé la planète. On compte 33 cas d’infection rien qu’en Arabie Saoudite, les autres se situant au Qatar, aux Emirats arabes unis, en Tunisie, en Jordanie et en Europe de l’ouest (France, Allemagne et Grande-Bretagne).

Etat stationnaire des deux premiers malades en France

En fin de semaine dernière, l’état des deux premières victimes du MERS en France était toujours stationnaire. Aucune évolution n’a été enregistrée depuis leur mise sous assistance respiratoire. Selon le porte-parole du CHRU de Lille, l’état des deux patients vendredi dernier restait « très préoccupant et très sérieux ».

Il ne fait presqu’aucun doute que le foyer infectieux se situe au Moyen-Orient, à l’est de la péninsule arabique, puisque la première victime française semble avoir contracté le virus à la suite d’un séjour à Dubai, aux Emirats-arabes unis. Il aurait ensuite contaminé son malheureux voisin de chambre lors de sa première hospitalisation à Valenciennes.

Il semblerait également que les personnes ayant eu un contact prolongé et direct avec les patients atteint du MERS puissent contracter le virus. En effet, deux membres du personnel soignant ayant côtoyé la première victime ont fait l’objet de suspicion d’infection. C’est également le cas à l’hôpital d’al-Hassa, à l’est de l’Arabie Saoudite, où deux personnels soignants auraient aussi été infectés par le virus il y a quelques jours.

Que faire en cas de suspicion d’infection par le coronavirus ?

L’infection par le MERS se traduit principalement par une forte fièvre couplée à une grosse toux, une perte d’appétit et une insuffisance respiratoire. Ces signes cliniques se déclencheraient mois de 24 heures après la contamination.

Si vous suspectez une éventuelle contamination, chez vous-même ou chez une personne de votre entourage, particulièrement les personnes ayant séjourné dans la péninsule arabique ou les personnes âgées, n’hésitez pas à contacter le numéro vert 0800.13.00.00 mis en place par le ministère de la Santé.

Prémunissez-vous également d’une bonne mutuelle pour couvrir tous les dépassements d’honoraires que pourrait causer l’hospitalisation.

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.