Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Les informations demandées sont nécessaires pour avoir accès aux devis , vous disposez d’un droit de modification ou de suppression de ces données

La consommation de lait augmenterait le risque de fractures de la hanche


La consommation de lait a longtemps été présentée comme positive pour le renforcement des os. Cependant, selon une nouvelle étude publiée dans JAMA Pediatrics, il semble que boire du lait durant l'adolescence ne réduit pas le risque de fractures de la hanche plus tard dans la vie et peut même augmenter le risque chez les hommes.

Plus on est grand, plus le risque augmente              

La plupart des ministères de la santé des pays riches recommandent de consommer environ 3 verres de lait par jour – ou de produits laitiers équivalents – pour obtenir un bon apport alimentaire de nutriments comme le calcium et la vitamine D.

Des chercheurs du Brigham and Women’s Hospital, à Boston, dirigés par Diane Feskanich, affirment que boire du lait durant l’adolescence est recommandé pour atteindre une masse osseuse optimale, réduisant le risque de fractures de la hanche et d’ostéoporose plus tard dans la vie.

Cependant, ils notent que si la preuve de ces associations a été claire et qu’une consommation de lait plus élevée est réputée pour contribuer à la croissance de la taille, cette taille est également un facteur de risque de fractures de la hanche.

Les chercheurs ont ainsi étudié plus de 96.000 hommes et femmes afin de déterminer si la consommation de lait chez les adolescents a un effet sur les fractures de la hanche plus tard dans la vie.

Les participants de l’étude ont déclaré leur consommation de lait à l’adolescence pour les femmes en 1986 et pour les hommes en 1988. Tous les participants ont été suivis durant 22 ans. Durant cette période, les femmes ont déclaré 1.226 fractures de la hanche et les hommes en ont signalé 490.

Un risque accru de 9% par verre de lait

Parmi ceux qui ont consommé quatre verres ou plus de lait par jour à l’adolescence, les hommes étaient en moyenne plus grands de 1,9 cm à l’âge adulte que chez les hommes qui n’ont consommé que 2 verres ou moins par semaine. Chez les femmes, elles étaient 1,7 cm plus grandes.

Globalement, les hommes ont déclaré une consommation de lait plus élevée durant leur adolescence que les femmes, soit respectivement 2,1 verres par jour pour 1,6.

Cependant, la consommation de lait chez les hommes âgés de 13 à 18 ans a été associée à un risque plus élevé de fractures de la hanche plus tard dans la vie, et chaque verre de lait quotidien supplémentaire a augmenté ce risque de 9%.

Les chercheurs indiquent que l’augmentation du risque de fractures de la hanche chez les hommes a été en partie influencée par leur taille.

Expliquant leurs conclusions, les chercheurs expliquent : « la consommation de lait en début de vie non seulement construit la masse osseuse, mais augmente également la taille, et une haute taille est un facteur de risque de fractures de la hanche chez les seniors. Cela était vrai dans nos cohortes, où le risque a augmenté d’environ 5% par centimètre ».

Les chercheurs n’ont trouvé aucune association entre la consommation de lait chez les femmes et un risque accru de fractures de la hanche.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.