Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Conférence internationale 2015 de l’Association Alzheimer


La semaine dernière s’est tenue le plus grand forum annuel sur la démence au monde : la 2015 Alzheimer’s Association international Conference, à Washington. Ce moment offre l’occasion aux chercheurs du monde entier de se réunir et partager leurs résultats d’étude, dans le but de se rapprocher de stratégies de prévention et de traitement pour la maladie d’Alzheimer et d’autres démences. La conférence 2015 a révélé les résultats les plus prometteurs à ce jour.

Se rapprocher d’un diagnostic précoce d’Alzheimer

Dans le monde, environ 36 millions de personnes vivent avec la maladie d’Alzheimer, une condition qui représente environ 60 à 80% des cas de démence.

La conférence a souligné de nombreux obstacles aux stratégies de prévention et de traitement pour la maladie d’Alzheimer. Au premier rang de ceux-ci, le manque de techniques pour diagnostiquer précocement Alzheimer alors que de nombreux chercheurs pensent qu’une intervention précoce est la clé de la lutte contre la maladie.

« Les preuves suggèrent que le processus de la maladie d’Alzheimer commence plus d’une décennie avant que les premiers symptômes apparaissent, suggérant que nous pouvons être amenés à intervenir plus tôt afin d’avoir un impact majeur sur le cours de la maladie, en particulier lors de l’utilisation des thérapies visant à empêcher le développement des protéines anormales qui sont abondantes dans le cerveau des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer », explique Helen Snyder, directrice des opérations médicales et scientifiques à l’Association Alzheimer.

Acquérir une meilleure compréhension des facteurs de risque de la maladie est également important pour la prévention de la maladie. Si nous sommes conscients de ce qui déclenche la condition, davantage de choses peuvent être faites pour réduire le risque de développement de la maladie.

Prédire les risques d’Alzheimer

L’âge est le facteur de risque le plus important dans la maladie d’Alzheimer. La grande majorité des personnes atteintes ont plus de 65 ans. Selon l’Association Alzheimer, le risque pour la maladie double tous les 5 ans après 65 ans, alors qu’après 85 ans, il monte à près de 50%.

D’autres facteurs jouent un rôle considérable : les antécédents familiaux, la génétique, les comportements sédentaires et le manque d’exercice, le diabète de type 1, la capacité cognitive à l’enfance, la complexité d’un emploi à l’âge adulte, la solitude et la dépression. Tous ces facteurs ont été associés au cours d’études à des risques favorisant le développement d’Alzheimer.

Les chercheurs estiment que la détection précoce d’Alzheimer et des autres démences est essentielle pour la réussite du traitement des symptômes. Mais à l’heure actuelle, il n’existe pas de test unique pour diagnostiquer la maladie.

Les médecins comptent actuellement sur l’évaluation médicale, comme les tests d’aptitude mentale, et les examens physiques et neurologiques, afin d’établir un diagnostic de démence. Toutefois, de nouvelles recherches ont été présentées et offrent un nouvel aperçu des façons possibles de prédire le risque de démence et de nous rapprocher de techniques de diagnostic précoce.

Parmi elles, le test de salive est le plus prometteur car efficace, facile à mettre en place et peu coûteux. Une autre façon serait de détecter la présence d’une protéine particulière dans le liquide cérébro-spinal, laquelle a été associée à Alzheimer.

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.