Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Le mauvais cholestérol, un facteur de risque pour Alzheimer


Selon une nouvelle étude américaine, garder le « mauvais » cholestérol sous contrôle et augmenter le « bon » cholestérol n'est pas seulement bénéfique pour le coeur, mais également pour notre cerveau.

Réguler son taux de cholestérol est aussi important pour le cœur que pour le cerveau

Les résultats d’une étude de l’Université de Californie ont montré que de faibles taux de « mauvais » cholestérol (LDL) associé à des niveaux élevés de « bon » cholestérol (HDL) seraient liés à une réduction des plaques de bêta-amyloïde dans le cerveau. L’accumulation de ces plaques est caractéristique de la maladie d’Alzheimer.

Les chercheurs ont suggéré que le maintien du taux de « bon » cholestérol est tout aussi important pour la santé du cerveau que pour le contrôle de la pression artérielle.

« Notre étude montre que des niveaux élevés de HDL et de faibles niveaux de LDL dans le sang sont associés à des niveaux réduits de dépôts de plaque amyloïde dans le cerveau », explique l’auteur principal de l’étude, Bruce Reed, directeur adjoint du UC Davis Alzheimer’s Disease Center.

Il explique également que même si nous avons déjà des preuves de longue date que l’hypercholestérolémie est liée à un risque plus élevé de développer la maladie d’Alzheimer, son étude est la première à relier les résultats aux plaques amyloïdes dans le cerveau des patients atteints de la maladie.

« Le mauvais cholestérol pourrait être à l’origine directe de l’augmentation des niveaux d’amyloïde, connu pour contribuer à la maladie d’Alzheimer, de la même manière qu’il favorise les maladies du coeur », poursuit-il.

L’étude, qui a été publiée dans la revue JAMA Neurology le 30 décembre 2013, a impliqué 74 hommes et femmes âgés de 70 ans et plus. 3 d’entre eux présentaient une démence légère, 33 étaient sains et 38 présentaient une légère déficience de leur fonctions cérébrales.

Les chercheurs ont utilisé des IRM pour mesurer les niveaux d’amyloïde des participants. L’étude a révélé que des taux élevés de LDL et des taux de HDL faibles étaient associés à l’augmentation de l’accumulation de plaques amyloïdes dans le cerveau.

Cependant, les chercheurs ne savent toujours pas comment le cholestérol affecte ces dépôts amyloïdes.

Le contrôle du cholestérol pour maintenir la santé du cerveau

Aux Etats-Unis, le taux de cholestérol est mesuré en milligrammes de cholestérol par décilitre (mg/dl). Le taux de HDL doit être d’au moins 60 mg/dl et celui de LDL devrait être de maximum 70 mg/dl pour les personnes à risque très élevé de maladie cardiaque.

Les chercheurs estiment qu’il est important de maintenir des niveaux sains de cholestérol chez les personnes qui présentent des signes de problèmes de mémoire ou de démence, indépendamment de leur santé cardiaque.

Les résultats de cette étude suggèrent également une méthode pour abaisser les taux d’amyloïde chez les personnes d’âge moyen, lorsque cette accumulation ne fait que commencer.

« Si la modification du taux de cholestérol dans le cerveau plus tôt dans la vie se révèle réduire les dépôts amyloïdes ultérieurement, nous pourrons potentiellement faire une différence significative dans la réduction de la prévalence de la maladie d’Alzheimer », conclut Bruce Reed. 

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.