Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

Le cerveau des super seniors conserve ses capacités de réflexion


À mesure que les gens vieillissent, des changements se produisent dans toutes les parties du corps, y compris le cerveau. Bien que certaines zones du cerveau rétrécissent avec l’âge, des chercheurs américains ont constaté que les « super seniors », des seniors dont les compétences de mémoire et de réflexion sont comparables à celles de jeunes adultes, ne présentent pas de rétrécissement dans les régions du cerveau associées à la mémoire.

Le rétrécissement du cerveau lié à l’âge

Des régions particulières du cerveau rétrécissent avec l’âge. La plupart du temps, il s’agit du cortex préfrontal et de l’hippocampe. Ces 2 zones sont associées à l’apprentissage, la mémoire, la planification et d’autres activités mentales complexes.

Le rétrécissement de ces zones du cerveau commence par une baisse de la capacité d’une personne à apprendre de nouvelles choses, à récupérer des informations, et à effectuer des tâches requérant l’attention, l’apprentissage et la mémoire.

Une nouvelle étude publiée dans la revue The Journal if Neuroscience révèle des indices quant à la raison pour laquelle certaines personnes, surnommées les super seniors, conservent leurs capacités de mémoire et de réflexion, et préservent les zones du cerveau qui sont liées à ces capacités.

Les chercheurs ont étudié 40 adultes âgés de 70 à 80 ans et 41 jeunes adultes de 18 à 35 ans. Alors que 23 des participants âgés présentaient des résultats normaux pour leur groupe d’âge, 17 d’entre eux ont réussi aussi bien que les jeunes adultes 40 à 50 ans plus jeunes qu’eux.

« Des recherches antérieures sur le super-vieillissement ont comparé des seniors de plus de 85 ans à ceux des personnes d’âge moyen. Notre étude est passionnante parce que nous nous sommes concentrés sur des seniors de 60-70 ans et étudié ceux qui pouvaient se souvenir aussi bien que des jeunes adultes de 20 ans », expliquent les chercheurs.

Une épaisseur du cerveau comparable à celle de jeunes adultes

Les chercheurs ont mené des études d’imagerie sur les cerveaux des super seniors qui ont révélé que le cortex préfrontal et l’hippocampe, qui rétrécissent habituellement avec l’âge, étaient de taille similaire à ceux de jeunes adultes.

« Nous avons examiné des régions cérébrales connues pour être associées à la capacité d’apprentissage et de mémorisation de nouvelles informations. Nous avons constaté que l’hippocampe et le cortex préfrontal étaient plus épais chez les super seniors que chez les autres seniors. Dans certains cas, il n’y avait aucune différence d’épaisseur entre les super seniors et les jeunes adultes », commentent les chercheurs.

Ces derniers ont également analysé un groupe de régions du cerveau impliquées dans l’identification des informations nécessitant une attention lors de situations particulières. Ils ont constaté que plusieurs zones avaient conservé leur épaisseur chez les super seniors.

« Nous pensons que la communication entre les différentes régions du cerveau est importante pour le vieillissement cognitif sain », soulignent les chercheurs. « Nous avons besoin de comprendre comment certains seniors sont capables de préserver leurs fonctions cérébrales aussi longtemps, afin de trouver une façon de prévenir le déclin de la mémoire et de la pensée accompagnant le vieillissement chez la plupart d’entre nous ».

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.