Famille Couple Sénior Image 3 Image 4 Image 5 Lunette lentille Logos

Définissez votre budget et vos besoins (facultatif)

Budget

Consultations

Hospitalisation

Optique

Dentaire

Remplissez ce formulaire puis Cliquer sur "Comparez et Economisez" afin d'obtenir vos devis


Votre conjoint
Vos enfants

Je déclare être âgée de plus de 16 ans et accepte d'être contacté par email ou par téléphone pour obtenir une étude comparative en fonction de mes besoins.

Conformément à la législation en vigueur, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de portabilité, de rectification, d’opposition et de suppression de vos données personnelles que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : donneespersonnelles@accessante.fr. Pour plus d’informations sur la façon dont ACCESSANTE collecte et traite vos données personnelles, consultez notre politique de protection des données personnelles.

L’asthme augmente le risque de zona chez les seniors


Au cours de leur vie, environ un tiers des personnes développeront un zona, un virus commun avec des conséquences potentiellement graves. Une nouvelle étude conclut aujourd’hui que l’asthme peut augmenter le développement du zona chez les seniors.

Le zona et l’asthme

Environ 300 000 personnes sont touchées par le zona chaque année en France. Malgré sa prévalence, en particulier chez les jeunes seniors (50-59 ans), on ne sait pas pourquoi certaines personnes développent la maladie alors que d’autres parviennent à y échapper.

Le zona est causé par le virus herpès zoster, le même qui cause celui de la varicelle. Toute personne qui a récupéré de la varicelle peut donc développer un zona, même les enfants.

Après qu’une personne ait récupéré de la varicelle, le virus reste endormi dans le corps. Alors qu’il est possible d’avoir un deuxième, voire un troisième épisode, généralement les gens n’ont qu’un seul épisode de zona dans leur vie.

L’asthme est une affection fréquente de long terme qui enflamme et rétrécit les voies respiratoires, entraînant une respiration sifflante, de la toux, une oppression thoracique et des essoufflements. En France, elle touche près de 3 millions de personnes et cause près de 2000 décès chaque année.

Les effets de l’asthme sur l’immunité peuvent aller au-delà des voies respiratoires

Pour cette étude, des chercheurs de la clinique Mayo ont examiné les dossiers médicaux de jeunes seniors et de seniors du comté de Olmsted aux États-Unis. Ils ont ensuite comparé la fréquence de l’asthme chez les 371 cas diagnostiqués avec du zona avec les 742 cas appariés sans antécédents de zona.

L’âge moyen des seniors dans le groupe avec zona était de 67 ans. Ils ont été appariés par anniversaire et sexe pour les contrôles. Parmi les 371 patients atteints de zona, 87 (23%) souffraient d’asthme, par rapport à 114 des 742 (15%) avec asthme sans zona.

En utilisant une méthode statistique (analyse de régression logistique), les chercheurs ont calculé que les seniors souffrant d’asthme semblent avoir un risque 70% supérieur de développement de zona, par rapport à ceux sans asthme.

Ils ont également constaté un lien entre la dermatite atopique et un risque plus élevé de zona (12% chez les patients atteints de dermatite atopique, contre 8% des patients sans asthme).

Alors que les chercheurs n’ont pas enquêté sur le mécanisme sous-jacent qui pourrait relier l’asthme ou la dermatite au zona, la fonction immunitaire altérée dans la peau ou des voies respiratoires est bien documentée chez les patients atteints de ces maladies. Les chercheurs soupçonnent que parce que l’asthme aide la suppression de l’immunité, elle peut augmenter le risque de réactivation du virus herpès zoster.

Ils ont également constaté que la vaccination contre l’herpès zoster limitait le risque de zona.

« L’effet de l’asthme sur le risque d’infection ou de dysfonctionnement immunitaire pourrait très bien aller au-delà des voies respiratoires », expliquent les chercheurs. « Comme l’asthme est un facteur de risque non reconnu de zona chez les adultes, il faudrait envisager la vaccination des seniors de plus de 50 ans souffrant d’asthme ou de dermatite atopique comme un groupe cible de la vaccination contre le zona ».

 

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.