LA REFORME DE LA SECURITE SOCIALE

L'Union Européenne invite l'état français à limiter son déficit à 3% du PIB. Les comptes de la Sécurité Sociale représentent une part importante de ce déficit. Les ménages vont payer la note, et aussi, par conséquent les mutuelles seront touchées. La nouvelle réforme impose de désigner un médecin traitant. Vous devez le consulter systématiquement en premier. Il vous connaît bien et peut donc assurer votre accompagnement tout au long du parcours de soins que vous devez éventuellement suivre. Mais il n'est pas interdit de consulter un autre médecin que celui désigné. Mais la loi prévoit d'augmenter le montant de votre participation financière (le ticket modérateur). De plus, les spécialistes consultés directement pourront pratiquer des dépassements d'honoraires, qui ne seront pas remboursés par la Sécurité Sociale. Toutefois, le patient souffrant d'affection de longue durée pourra consulter directement un spécialiste prévu par son protocole.
De plus une contribution forfaitaire de 1 € à la charge des patients est instaurée par la loi. Elle s'applique désormais à chaque consultation, acte médical ou examen biologique, y compris les urgences Seuls les mineurs, les femmes enceintes et les bénéficiaires de la CMU-C (Couverture Maladie Universelle Complémentaire) en sont exonérés. Les ophtalmologistes, les chirurgiens-dentistes, les pédiatres (si - de 16 ans) et les gynécologues peuvent être consultés directement sans avoir consulté au préalable votre médecin traitant. De plus la nouvelle réforme a prévu de mettre en place "le dossier médical personnel" qui vise à une meilleure qualité et un meilleur suivi des soins. C'est un dossier unique, informatisé, qui répertorie tous les éléments concernant votre santé : diagnostics, prescriptions, compte rendu d'intervention hospitalières... D'ici le deuxième semestre 2007, chaque assuré social devrait normalement disposer de son dossier médical personnel.

Droit de refuser à un médecin l'accès au dossier médical personnel ?

Votre dossier médical personnel ne peut être consulté qu'avec votre autorisation. Il est protégé par un code que vous êtes seul à connaître. Vous pouvez donc refuser au médecin le droit de le consulter. Mais il faut savoir que si vous refusez l'accès à votre dossier médical personnel, vous serez pénalisé sur les remboursements par la sécurité sociale.

Y-aura-t-il un lien entre la carte Vitale et le dossier médical personnel ?

Une nouvelle carte vitale sera bientôt disponible. Elle intégrera notamment une photo de l'assuré. Mais la carte ne comprendra pas votre dossier médical personnel, qui sera hébergé et sécurisé par un organisme indépendant. Elle sera l'une des clés d'accès à votre dossier médical personnel.

Qu'est ce que le parcours de soin coordonné ?

Le parcours de soin coordonné débute chez le médecin traitant désigné par le patient, qui l'oriente éventuellement, selon la nature de la pathologie, vers un autre praticien spécialisé. Celui-ci devient alors médecin correspondant. Il doit informer de ses actions et prescriptions le médecin traitant, qui assure la coordination de l'ensemble des praticiens suivant le patient.

Saisissez votre numéro de téléphone :

Quand souhaitez vous être joint :


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Votre demande à été enregistrée, un conseiller va vous rappeler.
Cliquez sur le bouton "Terminer" pour fermer cette fenêtre


Conformément aux articles de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous pouvez obtenir la rectification ou la suppression des informations vous concernant.

Vos données personnelles ne seront aucunement communiquées et seront utilisées dans l'unique usage de vous transmettre des devis et offres promotionnelles.

Conformément à l'article L121-34 du code de la consommation, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.